Pendant quasiment dix ans, Patrick Van Lishout fut l'une des valeurs confirmées chez Gartner dans notre pays, notamment en tant que Country Sales Director et que responsable pour les grandes institutions européennes. En 2016, il opta pour une fonction de 'channel management' chez SAP BeLux, mais aujourd'hui, Van Lishout est de retour dans le secteur des analystes. Il a en effet été engagé par l'analyste de marché américain IDC pour étoffer son département belge. "Depuis juillet, l'entité juridique est un fait. Entre-temps, deux executive advisors sont aussi opérationnels: des gens possédant des dizaines années d'expérience dans l'ICT et l'innovation, capables de servir de sparring-partner pour nos clients", explique Van Lishout à Data News.

Qui dit IDC, pense directement à Gartner. "Mais historiquement parlant, cela n'a pas toujours été ainsi. IDC se focalise sur les études de marché pour les vendeurs, alors que Gartner se concentre plutôt sur l'utilisateur final, le décideur IT. Mais il est vrai que les deux entreprises se marchent de plus en plus sur les pieds. Ma tâche sera donc de développer dans notre pays un département ciblant les 'end user advisory services', à savoir les études et services pour les CIO", précise Van Lishout.

Patrick Van Lishout. © DN

La création d'un département belge dépend aussi étroitement du contrat ABC4: la quatrième version de l'adjudication européenne en matière de 'Advisory, Benchmarking & Consultancy services in ICT'. Alors que pour les adjudications précédentes, c'était principalement Gartner qui emportait le butin européen, elle devra cette fois affronter IDC. Il s'agit en l'occurrence d'un contrat d'une valeur estimée à 39 millions d'euros d'une durée de quatre ans. "Quelque 65 institutions européennes se sont enregistrées à la structure. Nous venons d'entamer notre développement et démarrons aussitôt avec les plus grandes institutions telles DIGIT, le Parlement européen et les grandes agences", explique encore Van Lishout.

IDC, qui existe depuis 55 ans, est, tout comme Gartner, un cabinet d'analystes américain, tout en étant sensiblement plus petit. IDC occupe quelque 2.000 personnes, dont 1.100 analystes. IDC, l'abréviation d'International Data Corporation, est une entreprise privée qui appartient entièrement à IDG, l'International Data Group.