Il y avait précédemment déjà eu des annonces de licenciements possibles (RIF: reduction in force) de collaborateurs d'Oracle actifs au sein de la division hardware. D'après The Register, ce seront essentiellement les équipes Oracle Solaris et Sparc qui seront touchées. Quelques centaines d'emplois seraient sur la sellette, mais le nombre exact n'est pas connu.

Nuage

Oracle mise à présent pleinement sur le nuage pour lequel du nouveau personnel est recherché en Europe et plus de 5.000 nouveaux collaborateurs aux Etats-Unis.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Il y avait précédemment déjà eu des annonces de licenciements possibles (RIF: reduction in force) de collaborateurs d'Oracle actifs au sein de la division hardware. D'après The Register, ce seront essentiellement les équipes Oracle Solaris et Sparc qui seront touchées. Quelques centaines d'emplois seraient sur la sellette, mais le nombre exact n'est pas connu.NuageOracle mise à présent pleinement sur le nuage pour lequel du nouveau personnel est recherché en Europe et plus de 5.000 nouveaux collaborateurs aux Etats-Unis.En collaboration avec Dutch IT-Channel.