C'est fin août qu'expirera le contrat de Luc Verhelst en tant que CIO ad intérim chez Metallo. Il quittera alors l'entreprise spécialisée dans le recyclage de métaux. Luc Verhelst se dit satisfait de son parcours chez Metallo. "Il y a 4 ans, j'y ai démarré dans des conditions difficiles, mais je suis parvenu en quelques années à remettre de l'ordre dans l'IT de Metallo et de lui faire suivre plusieurs jolis trajets de numérisation", déclare Verhelst à Data News.

A partir du mois de septembre, Luc Verhelst entend se concentrer sur de nouvelles opportunités en tant que CIO, de préférence dans le domaine des 'IT risk aspects'. Ce n'est du reste pas un hasard, puisqu'il est aussi conseiller certifié en risques IT (ISACA - CGEIT). Avant de travailler chez Metallo Group, Verhelst fut déjà CIO auprès de l'European Medicines Agency, de Truvo, de LCM, et de Kind en Gezin, où il avait à l'époque été élu IT Manager de l'année par Data News. Chez Isabel, il fut dans sa fonction de COO responsable de l'exécution quotidienne d'un très grand nombre de paiements B2B, et il surveillait l'ensemble des opérations. Luc Verhelst est aussi président d'honneur de la communauté des CIO auprès du MIT-Club.