Jan De Blauwe renforce donc la direction de NVISO en tant que Chief Operations Officer et administrateur délégué de NVISO Holding. Son arrivée est le prélude d'une nouvelle phase de croissance à l'international pour le prestataire de services spécialisé dans la cybersécurité. La start-up, fondée en 2013, compte aujourd'hui 140 salariés et réalise un chiffre d'affaires d'environ 20 millions d'euros. Jan De Blauwe a pour mission de renforcer et d'accélérer une croissance internationale entamée en Allemagne. NVISO compte déjà des clients dans 16 pays.

Avec Jan De Blauwe, NVISO renforce son management avec un cadre supérieur fort de 20 années d'expérience. Pendant plus de 14 ans, en tant que Head of Global Security, il était responsable de la sécurité de l'information, de la protection des données, de la confidentialité et de la continuité des activités chez BNP Paribas Fortis. Auparavant, Jan De Blauwe a occupé divers postes de management aux États-Unis : d'abord chez Lucent Technologies (Bell Labs), puis chez Ubizen/Cybertrust qui fait désormais partie de l'actuelle Verizon Business.

Jan De Blauwe est non seulement depuis cinq ans le président de la Belgian Cyber ​​​​Security Coalition, mais aussi le président de Secursys, le comité Febelfin responsable de la cybersécurité dans le secteur financier belge. Il est titulaire d'un doctorat en génie électrique de l'Université de Louvain et d'un diplôme de troisième cycle en Data Analytics de l'Université de Louvain. Il a ensuite obtenu un MBA à l'Université de New York.

Le fondateur de NVISO, Kurt Ceuppens, reste le président du Conseil d'administration de NVISO Holding et l'administrateur délégué de NVISO Belgium. Il assumera toujours la responsabilité de la stratégie globale de l'entreprise, en mettant davantage l'accent sur l'expansion de NVISO : "Nous optons volontairement pour une croissance organique et souhaitons maintenant lui donner un coup de pouce supplémentaire avec l'arrivée de Jan. Il préparera l'entreprise à une nouvelle expansion en Europe", a déclaré Kurt Ceuppens.

Jan De Blauwe renforce donc la direction de NVISO en tant que Chief Operations Officer et administrateur délégué de NVISO Holding. Son arrivée est le prélude d'une nouvelle phase de croissance à l'international pour le prestataire de services spécialisé dans la cybersécurité. La start-up, fondée en 2013, compte aujourd'hui 140 salariés et réalise un chiffre d'affaires d'environ 20 millions d'euros. Jan De Blauwe a pour mission de renforcer et d'accélérer une croissance internationale entamée en Allemagne. NVISO compte déjà des clients dans 16 pays.Avec Jan De Blauwe, NVISO renforce son management avec un cadre supérieur fort de 20 années d'expérience. Pendant plus de 14 ans, en tant que Head of Global Security, il était responsable de la sécurité de l'information, de la protection des données, de la confidentialité et de la continuité des activités chez BNP Paribas Fortis. Auparavant, Jan De Blauwe a occupé divers postes de management aux États-Unis : d'abord chez Lucent Technologies (Bell Labs), puis chez Ubizen/Cybertrust qui fait désormais partie de l'actuelle Verizon Business.Jan De Blauwe est non seulement depuis cinq ans le président de la Belgian Cyber ​​​​Security Coalition, mais aussi le président de Secursys, le comité Febelfin responsable de la cybersécurité dans le secteur financier belge. Il est titulaire d'un doctorat en génie électrique de l'Université de Louvain et d'un diplôme de troisième cycle en Data Analytics de l'Université de Louvain. Il a ensuite obtenu un MBA à l'Université de New York. Le fondateur de NVISO, Kurt Ceuppens, reste le président du Conseil d'administration de NVISO Holding et l'administrateur délégué de NVISO Belgium. Il assumera toujours la responsabilité de la stratégie globale de l'entreprise, en mettant davantage l'accent sur l'expansion de NVISO : "Nous optons volontairement pour une croissance organique et souhaitons maintenant lui donner un coup de pouce supplémentaire avec l'arrivée de Jan. Il préparera l'entreprise à une nouvelle expansion en Europe", a déclaré Kurt Ceuppens.