Au sein de l'URBSFA, Amaia Lasa succède à Stephan Desmit, dont le mandat était temporaire. Elle amène à la fédération belge de football plus de vingt années d'expérience en tant que cadre supérieur. Au fil des années, Amaia Lasa a assumé plusieurs fonctions directoriales - chez FedEx et Toyota notamment - chaque fois à la conjonction du marketing, de la technologie et de l'e-commerce. Le 7 octobre, elle a quitté sa fonction chez XPlus Consulting - spécialisée en consultance axée sur la transformation numérique - pour relever le nouveau défi qui l'attend à l'URBSFA.

Amaia Lasa aura la mission de poursuivre le processus de numérisation entamé par l'URBSFA au début de cette année. L'objectif? Fournir de meilleurs services à toutes les parties prenantes de la fédération belge de football, à savoir les joueurs, les arbitres, les membres des clubs, mais aussi les supporters et les partenaires. Suite à cet engagement, le comité de direction compte à présent deux femmes sur ses six membres. "Nous avons toujours dit que nous voulions plus de diversité et nous tenons donc notre promesse", déclare Peter Bossaert, CEO de l'URBSFA, tout en ajoutant que "la numérisation est un objectif principal de la fédération". L'IT y est du reste (co-)dirigée depuis 25 ans déjà par Koen Landsheere.