Valerie Morel a pris ses fonctions jeudi dernier déjà, mais la nouvelle n'a été annoncée qu'aujourd'hui. Avec Morel, Ontoforce s'est attiré les services d'une directrice possédant 20 années d'expérience en management. 'C'est surtout la passion pour les sciences de la vie qui m'a convaincue de faire le pas', explique-t-elle à Data News. Ontoforce est une firme de données massives ('big data') qui aide les entreprises bio-scientifiques à regrouper des données structurées avec des données non-structurées pour en arriver à de nouvelles notions. 'L'accent repose vraiment sur la plus-value que nous pouvons ainsi représenter pour les fabricants de médicaments par exemple. Nous ne sommes ni une boîte à outils, ni une plate-forme, mais nous offrons des solutions concrètes aux chercheurs', déclare la nouvelle CEO. Parmi les clients (pharmaceutiques) en vue, il y a UCB, Roche, Amgen, BMS et Medidata. L'entreprise collabore en outre intensivement aussi avec des institutions de recherche tels l'imec, VIB, l'UGent et la KULeuven, mais tout aussi bien avec des groupes industriels. 'Le temps est venu d'évoluer et de nous internationaliser de manière accélérée', ajoute Morel.

Le fondateur d'Ontoforce, Hans Constandt, effectue donc un pas de côté et cède à présent toutes les tâches d'exploitation à Valerie Morel. 'Il y a dix ans, nous avons lancé Ontoforce dans la perspective que davantage de données plus intelligentes pourraient mener à la découverte plus rapide de médicaments. Et qu'en raison de ce développement plus rapide, nous pourrions aussi sauver des vies. Aujourd'hui, l'industrie est prête à accueillir à bras ouverts notre vision. Valerie Morel est la personne idéale pour guider notre entreprise dans cette expansion', prétend Constandt.

L'année dernière encore, Valerie Morel était CCO chez MobileXpense. Avant cela, elle travailla chez Trax, où elle était restée à bord lors du rachat par SunGard. Lorsque cette dernière fut à son tour absorbée par Swift en 2010, elle y dirigea pendant plus de deux ans le département marketing. Ces dernières années, Morel fut aussi impliquée dans toute une série de jeunes pousses telles la belgo-néerlandaise Bluebee qui propose une technologie d'accélération de l'analyse de l'ADN. La méga-entreprise américaine Illumina racheta cette start-up l'année dernière. Chez Ontoforce, Valerie Morel ne sera pas en terre inconnue, puisqu'elle rejoindra quelqu'un avec qui elle collabora chez Bluebee, à savoir Hans Cobben qui est président d'Ontoforce.

Valerie Morel a pris ses fonctions jeudi dernier déjà, mais la nouvelle n'a été annoncée qu'aujourd'hui. Avec Morel, Ontoforce s'est attiré les services d'une directrice possédant 20 années d'expérience en management. 'C'est surtout la passion pour les sciences de la vie qui m'a convaincue de faire le pas', explique-t-elle à Data News. Ontoforce est une firme de données massives ('big data') qui aide les entreprises bio-scientifiques à regrouper des données structurées avec des données non-structurées pour en arriver à de nouvelles notions. 'L'accent repose vraiment sur la plus-value que nous pouvons ainsi représenter pour les fabricants de médicaments par exemple. Nous ne sommes ni une boîte à outils, ni une plate-forme, mais nous offrons des solutions concrètes aux chercheurs', déclare la nouvelle CEO. Parmi les clients (pharmaceutiques) en vue, il y a UCB, Roche, Amgen, BMS et Medidata. L'entreprise collabore en outre intensivement aussi avec des institutions de recherche tels l'imec, VIB, l'UGent et la KULeuven, mais tout aussi bien avec des groupes industriels. 'Le temps est venu d'évoluer et de nous internationaliser de manière accélérée', ajoute Morel.Le fondateur d'Ontoforce, Hans Constandt, effectue donc un pas de côté et cède à présent toutes les tâches d'exploitation à Valerie Morel. 'Il y a dix ans, nous avons lancé Ontoforce dans la perspective que davantage de données plus intelligentes pourraient mener à la découverte plus rapide de médicaments. Et qu'en raison de ce développement plus rapide, nous pourrions aussi sauver des vies. Aujourd'hui, l'industrie est prête à accueillir à bras ouverts notre vision. Valerie Morel est la personne idéale pour guider notre entreprise dans cette expansion', prétend Constandt.L'année dernière encore, Valerie Morel était CCO chez MobileXpense. Avant cela, elle travailla chez Trax, où elle était restée à bord lors du rachat par SunGard. Lorsque cette dernière fut à son tour absorbée par Swift en 2010, elle y dirigea pendant plus de deux ans le département marketing. Ces dernières années, Morel fut aussi impliquée dans toute une série de jeunes pousses telles la belgo-néerlandaise Bluebee qui propose une technologie d'accélération de l'analyse de l'ADN. La méga-entreprise américaine Illumina racheta cette start-up l'année dernière. Chez Ontoforce, Valerie Morel ne sera pas en terre inconnue, puisqu'elle rejoindra quelqu'un avec qui elle collabora chez Bluebee, à savoir Hans Cobben qui est président d'Ontoforce.