Peak est un producteur turc de jeux mobiles. L'entreprise occupe une centaine de personnes et est surtout connue pour les jeux Toon Blast et Toy Blast. Ce dernier titre est spécialement connu chez nous pour avoir été utilisé au Parlement par... le ministre-président flamand Jan Jambon.

Le principal actionnaire de Peak est son CEO Sidar Sahin, mais Earlybird, la belge Hummingbird Ventures et Endeavor Global notamment se trouvent également parmi les investisseurs de l'entreprise et vont donc passer à la caisse suite au rachat par Zynga.

Ce n'était pas la première fois que Zynga cherchait un rapprochement avec Peak. En 2017, elle avait en effet repris le département des 'mobile card games' pour 100 millions de dollars. Depuis lors, elle a continué de manifester de l'intérêt pour l'entreprise.

Le rachat de Peak est intéressant à divers titres pour Zynga. Cette dernière met ainsi la main sur quelques titres de jeu populaires, sur les développeurs de ces derniers, mais aussi sur leurs utilisateurs. Toon Blast et Toy Blast possèdent conjointement plus de douze millions d'utilisateurs actifs quotidiens. Selon Zynga, le nombre d'utilisateurs quotidiens total dans son portefeuille augmente de 60 pour cent. Zynga devient à son tour plus intéressant comme réseau publicitaire. De plus, les utilisateurs de Peak se trouvent surtout en dehors des Etats-Unis, tout le contraire de Zynga.

Zynga s'acquittera du rachat en versant 900 millions de dollars cash et 900 millions en actions propres. Le spécialiste américain des jeux mobiles espère entériner le rachat d'ici le troisième trimestre. Peak continuera d'opérer sous son appellation.

Peak est un producteur turc de jeux mobiles. L'entreprise occupe une centaine de personnes et est surtout connue pour les jeux Toon Blast et Toy Blast. Ce dernier titre est spécialement connu chez nous pour avoir été utilisé au Parlement par... le ministre-président flamand Jan Jambon.Le principal actionnaire de Peak est son CEO Sidar Sahin, mais Earlybird, la belge Hummingbird Ventures et Endeavor Global notamment se trouvent également parmi les investisseurs de l'entreprise et vont donc passer à la caisse suite au rachat par Zynga.Ce n'était pas la première fois que Zynga cherchait un rapprochement avec Peak. En 2017, elle avait en effet repris le département des 'mobile card games' pour 100 millions de dollars. Depuis lors, elle a continué de manifester de l'intérêt pour l'entreprise.Le rachat de Peak est intéressant à divers titres pour Zynga. Cette dernière met ainsi la main sur quelques titres de jeu populaires, sur les développeurs de ces derniers, mais aussi sur leurs utilisateurs. Toon Blast et Toy Blast possèdent conjointement plus de douze millions d'utilisateurs actifs quotidiens. Selon Zynga, le nombre d'utilisateurs quotidiens total dans son portefeuille augmente de 60 pour cent. Zynga devient à son tour plus intéressant comme réseau publicitaire. De plus, les utilisateurs de Peak se trouvent surtout en dehors des Etats-Unis, tout le contraire de Zynga.Zynga s'acquittera du rachat en versant 900 millions de dollars cash et 900 millions en actions propres. Le spécialiste américain des jeux mobiles espère entériner le rachat d'ici le troisième trimestre. Peak continuera d'opérer sous son appellation.