La réalité virtuelle était l'un des thèmes principaux lors de cet événement Samsung à Barcelone. Les plus de 3.000 visiteurs ont tous reçu une lunette VR de l'entreprise coréenne, alors que les Galaxy S7, S7 Edge et la caméra Gear 360 ont été présentées lors d'un impressionnant show partiellement en... réalité virtuelle.

Dans un tel contexte, il n'était finalement pas si étonnant que Zuckerberg soit présent lors de cet événement. En 2014, Facebook avait en effet versé 2 milliards de dollars pour racheter Oculus, qui collabore étroitement avec Samsung à ses casques VR Gear.

Zuck se retrouva donc sur la scène après une démonstration de la Gear 360. Le PDG de Facebook prononcera du reste plus tard dans la semaine un discours thématique lors du Mobile World Congress. Ce dimanche soir, il n'évoqua que la VR qu'il présenta comme the next big thing en matière technologique.

"Nous vivrons bientôt dans un monde, où tout un chacun pourra participer à des choses comme s'il s'y trouvait personnellement", a-t-il déclaré. "Imaginez que vous puissiez vous retrouver avec vos amis autour d'un feu de camp et ce, à tout moment. Ou que vous puissiez organiser un événement n'importe où dans le monde. Toutes ces choses seront bientôt parfaitement possibles."

"C'est la raison pour laquelle Facebook mise autant sur la réalité virtuelle", a ajouté le CEO. "Parce que nous espérons que nous pourrons dans les plus brefs délais fournir ce genre d'expériences sociales. La VR sera la technologie la plus sociale qui soit. Vous ne serez plus passif le long de la ligne de touche, mais vous serez un participant actif."

Zuckerberg a aussi annoncé qu'il portera d'ici quelques semaines sa technologie de diffusion de vidéos à 360° sur la Gear VR.

Quelle aura!

C'est Zuckerberg qui fut du reste la star de l'événement Samsung. Après son arrivée sur la scène, des centaines de photographes et de cameramen se ruèrent en effet vers le podium carré érigé au centre de la salle, où il était juché.

Même si Zuck termina son speech de manière très professionnelle, il fronça quand même les sourcils à la vue de tous ces gens qui le prenaient pour 'Dieu sur Terre'. La réaction du public en dit long en tout cas sur l'aura dont bénéficie actuellement le fondateur de Facebook.

Il en résulta que Zuckerberg quitta le podium avec des auréoles de transpiration sous les aisselles. En cette veille du Mobile World Congress, l'on ne parlait que de lui dans les travées et nettement moins des nouveaux appareils.