Tout comme lors de l'attribution du passeport biométrique en 2008, Zetes devient le partenaire technique de la SNEDAI (Société Nationale d'Edition de Documents Administratifs et d'Identification), qui s'occupe de la distribution des documents administratifs et d'identité. Le but des cartes est de garantir aux membres du fonds d'indemnisation un traitement efficient.

C'est la quatrième fois déjà que Zetes opère dans ce pays. Précédemment, l'entreprise avait en effet produit notamment 600.000 passeports. La tâche de Zetes consistera dans un premier temps à mettre en oeuvre une infrastructure pour l'enregistrement biographique et biométrique, ainsi qu'une base de données biométriques. Ensuite, il s'agira d'enregistrer et de personnaliser les cartes.

"Ce nouveau projet, qui prendra sept années, sera la quatrième mission que Zetes remplira en Côte d'Ivoire", selon son CEO Alain Wirtz. "Sur le continent africain, il existe encore un très grand besoin de systèmes d'identification des citoyens. Comme nous réaliserons chaque phase du processus - de l'enregistrement à la production des cartes -, nous pourrons offrir à notre partenaire toutes les garanties de sécurité nécessaires en vue de sécuriser les données des citoyens."