Le nouveau passeport belge qui sera délivré à partir du 7 février, sera rafraîchi par des éléments de bandes dessinées pour lui conférer un agréable accent visuel typiquement belge. Mais le producteur Zetes a aussi renouvelé des éléments de sécurité, en collaboration avec Thales. Les deux acteurs avaient en 2019 décroché l'adjudication du nouveau passeport. Le consortium Zetes-Thales s'était en 2014 aussi chargé de la production, de la personnalisation et de la fourniture des passeports. Zetes produit du reste également la carte d'identité électronique belge (eID) et le permis de conduire.

La principale innovation du nouveau passeport réside dans le fait que les éléments personnalisables sont intégrés à une page de polycarbonate. Le polycarbonate est apprécié pour sa robustesse et la possibilité d'intégrer des tas d'éléments de sécurité anti-falsification. Telle était déjà la norme ces dernières années pour la page des données dans les passeports.

Tous les éléments de sécurité ont été revus en profondeur - de la partie imprimée jusqu'aux éléments physiques - pour les amener au plus haut niveau de protection actuellement possible. Les données variables contiennent ce qu'on appelle l'élément de sécurité ImagePerf/Rev, qui a été mis au point par Zetes et IAI Industrial Systems, le fournisseur des machines de personnalisation. Grâce à cette technologie, la photo du titulaire du document peut être reproduite au moyen d'une combinaison de technique de perforation et d'impression laser. Actuellement, cette technique est exclusivement utilisée pour l'eID belge. 'Le passeport belge sera le porte-drapeau de nos documents et un véritable exemple de notre expertise nationale à l'étranger. Il sera l'un des passeports les plus sûrs et les plus généralement acceptés dans le monde', déclare Alain Wirtz, CEO de Zetes.

Zetes a par ailleurs investi aussi dans deux nouvelles machines de personnalisation d'IAI: l'une pour le site de production primaire et l'autre pour le site d'échappatoire en cas d'urgence. Cela est nécessaire dans la mesure où le passeport belge devra être délivré dans les cinq jours suivant l'introduction de la demande auprès de la commune. Pour les demandes (très) urgentes, il sera question de deux jours, voire de quatre heures avant la délivrance à Bruxelles.

Le nouveau passeport belge qui sera délivré à partir du 7 février, sera rafraîchi par des éléments de bandes dessinées pour lui conférer un agréable accent visuel typiquement belge. Mais le producteur Zetes a aussi renouvelé des éléments de sécurité, en collaboration avec Thales. Les deux acteurs avaient en 2019 décroché l'adjudication du nouveau passeport. Le consortium Zetes-Thales s'était en 2014 aussi chargé de la production, de la personnalisation et de la fourniture des passeports. Zetes produit du reste également la carte d'identité électronique belge (eID) et le permis de conduire.La principale innovation du nouveau passeport réside dans le fait que les éléments personnalisables sont intégrés à une page de polycarbonate. Le polycarbonate est apprécié pour sa robustesse et la possibilité d'intégrer des tas d'éléments de sécurité anti-falsification. Telle était déjà la norme ces dernières années pour la page des données dans les passeports.Tous les éléments de sécurité ont été revus en profondeur - de la partie imprimée jusqu'aux éléments physiques - pour les amener au plus haut niveau de protection actuellement possible. Les données variables contiennent ce qu'on appelle l'élément de sécurité ImagePerf/Rev, qui a été mis au point par Zetes et IAI Industrial Systems, le fournisseur des machines de personnalisation. Grâce à cette technologie, la photo du titulaire du document peut être reproduite au moyen d'une combinaison de technique de perforation et d'impression laser. Actuellement, cette technique est exclusivement utilisée pour l'eID belge. 'Le passeport belge sera le porte-drapeau de nos documents et un véritable exemple de notre expertise nationale à l'étranger. Il sera l'un des passeports les plus sûrs et les plus généralement acceptés dans le monde', déclare Alain Wirtz, CEO de Zetes.Zetes a par ailleurs investi aussi dans deux nouvelles machines de personnalisation d'IAI: l'une pour le site de production primaire et l'autre pour le site d'échappatoire en cas d'urgence. Cela est nécessaire dans la mesure où le passeport belge devra être délivré dans les cinq jours suivant l'introduction de la demande auprès de la commune. Pour les demandes (très) urgentes, il sera question de deux jours, voire de quatre heures avant la délivrance à Bruxelles.