Après le contrat eID signé avec le gouvernement belge, CSC Belux et Zetes ont conclu une alliance, aux termes de laquelle Zetes fournira les cartes et CSC le reste de l'informatique. Elles espèrent ainsi faire valoir l'expertise eID belge à l'étranger également. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd.Les deux sociétés souhaitent trouver des débouchés notamment en Australie, en Italie, au Mali et en Côte d'Ivoire. "En Australie, une adjudication est en cours pour l'introduction d'une eID. Zetes y sera notre sous-traitant. En Italie, où une adjudication est attendue, nous allons aussi collaborer", déclare Philippe Jaeken, patron belge de CSC, dans De Tijd. En Côte d'Ivoire, CSC sera sous-traitant de Zetes.

Après le contrat eID signé avec le gouvernement belge, CSC Belux et Zetes ont conclu une alliance, aux termes de laquelle Zetes fournira les cartes et CSC le reste de l'informatique. Elles espèrent ainsi faire valoir l'expertise eID belge à l'étranger également. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd.Les deux sociétés souhaitent trouver des débouchés notamment en Australie, en Italie, au Mali et en Côte d'Ivoire. "En Australie, une adjudication est en cours pour l'introduction d'une eID. Zetes y sera notre sous-traitant. En Italie, où une adjudication est attendue, nous allons aussi collaborer", déclare Philippe Jaeken, patron belge de CSC, dans De Tijd. En Côte d'Ivoire, CSC sera sous-traitant de Zetes.