Yelp prodigue des recommandations sur des commerces locaux. Mais en raison de la propagation mondiale du covid-19, la plupart de ces commerces sont soit fermés, soit grandement délaissés. Cela signifie que Yelp n'est actuellement plus guère utilisée et que les commerces en question n'insèrent plus d'annonces publicitaires sur la plate-forme.

"Les mesures de distanciation sociale et de confinement sont d'une importance cruciale en vue d'infléchir la courbe. Mais elles assènent aussi un sacré coup dur aux entreprises locales qui représentent le fondement même de notre mission", écrit Jeremy Stoppelman, CEO de l'entreprise cotée en bourse.

Les chiffres ne mentent pas. Sur Yelp, il y a 64 pour cent d'intérêt en moins au niveau des restaurants, 81 pour cent en moins sur le plan des possibilités de sortie, 73 pour cent en moins pour ce qui est des centres de fitness, et 83 pour cent d'intérêt en moins vis-à-vis des salons de beauté.

Stoppelman ajoute qu'il se voit par conséquent dans l'obligation de licencier mille de ses quasiment six mille employés. Et 1.100 autres seront mis en congé non-payé. Ils recevront certes encore deux semaines de salaire et conserveront leurs avantages extra-légaux. Stoppelman affirme aussi que les dirigeants de l'entreprise verront leur salaire être rabotés de 20-30 pour cent. Lui-même ne se verra pas attribuer de rétribution ou de prime en actions cette année.

Yelp prodigue des recommandations sur des commerces locaux. Mais en raison de la propagation mondiale du covid-19, la plupart de ces commerces sont soit fermés, soit grandement délaissés. Cela signifie que Yelp n'est actuellement plus guère utilisée et que les commerces en question n'insèrent plus d'annonces publicitaires sur la plate-forme."Les mesures de distanciation sociale et de confinement sont d'une importance cruciale en vue d'infléchir la courbe. Mais elles assènent aussi un sacré coup dur aux entreprises locales qui représentent le fondement même de notre mission", écrit Jeremy Stoppelman, CEO de l'entreprise cotée en bourse.Les chiffres ne mentent pas. Sur Yelp, il y a 64 pour cent d'intérêt en moins au niveau des restaurants, 81 pour cent en moins sur le plan des possibilités de sortie, 73 pour cent en moins pour ce qui est des centres de fitness, et 83 pour cent d'intérêt en moins vis-à-vis des salons de beauté.Stoppelman ajoute qu'il se voit par conséquent dans l'obligation de licencier mille de ses quasiment six mille employés. Et 1.100 autres seront mis en congé non-payé. Ils recevront certes encore deux semaines de salaire et conserveront leurs avantages extra-légaux. Stoppelman affirme aussi que les dirigeants de l'entreprise verront leur salaire être rabotés de 20-30 pour cent. Lui-même ne se verra pas attribuer de rétribution ou de prime en actions cette année.