Le réseau social professionnel Yammer passera désormais complètement sous Office 365. L'on apprend aussi le départ du fondateur du réseau. En 2012, Yammer a représenté l'un des rachats majeurs de Microsoft. Le géant du software avait payé 1,2 milliard de dollars pour ce réseau destiné à stimuler la communication entre collègues et équipes.

L'entreprise rachetée avait jusqu'à présent suivi un cap assez indépendant, mais elle va, selon Cent, à présent dépendre de l'équipe de développement d'Office 365 et d'Outlook dirigée par Rajesh Jha.

En même temps que ce changement, David Sachs, ex-CEO et l'un des fondateurs de Yammer, a

annoncé qu'il quittait l'entreprise au bout de six années. Avant de créer le réseau social, il avait été le COO de Paypal.

Au niveau mondial, Yammer recense un demi-million de clients. En Belgique, le réseau est notamment utilisé par la Vlerick Business School pour la communication avec ses étudiants MBA. L'article paru en avril dans Data News consacré à la vision de Yammer peut être relu ici.

Le réseau social professionnel Yammer passera désormais complètement sous Office 365. L'on apprend aussi le départ du fondateur du réseau. En 2012, Yammer a représenté l'un des rachats majeurs de Microsoft. Le géant du software avait payé 1,2 milliard de dollars pour ce réseau destiné à stimuler la communication entre collègues et équipes. L'entreprise rachetée avait jusqu'à présent suivi un cap assez indépendant, mais elle va, selon Cent, à présent dépendre de l'équipe de développement d'Office 365 et d'Outlook dirigée par Rajesh Jha. En même temps que ce changement, David Sachs, ex-CEO et l'un des fondateurs de Yammer, a annoncé qu'il quittait l'entreprise au bout de six années. Avant de créer le réseau social, il avait été le COO de Paypal. Au niveau mondial, Yammer recense un demi-million de clients. En Belgique, le réseau est notamment utilisé par la Vlerick Business School pour la communication avec ses étudiants MBA. L'article paru en avril dans Data News consacré à la vision de Yammer peut être relu ici.