La cyber-attaque de 2013 qui, selon Yahoo, "est probablement différente" de celle de 2014 révélée plus tôt cette année, a rapporté aux hackers des informations sensibles, comme les "questions de sécurité" posées par les utilisateurs.

Yahoo a invité ses utilisateurs à modifier leurs mots de passe et leurs questions de sécurité non-cryptées. Les anciennes questions seront, quoi qu'il en soit, éliminées par l'entreprise elle-même.

Yahoo signale que les noms, adresses e-mail, numéros de téléphone, dates de naissance peuvent également être dérobés par les pirates.

Mais étonnamment, les données de cartes de banque ou de crédit ne sont pas volées, à en croire le communiqué de Yahoo.

L'entreprise, qui a été rachetée par le géant télécom Verizon, annonce également qu'elle collabore avec la Justice.

Après la révélation de la cyber-attaque de 2014, Yahoo avait pointé un doigt accusateur vers "un malfaiteur sponsorisé par un pays", selon la BBC, mais cette fois aucune indication n'a été donnée quant à savoir ou suspecter qui est l'auteur du piratage.

(RR)

La cyber-attaque de 2013 qui, selon Yahoo, "est probablement différente" de celle de 2014 révélée plus tôt cette année, a rapporté aux hackers des informations sensibles, comme les "questions de sécurité" posées par les utilisateurs.Yahoo a invité ses utilisateurs à modifier leurs mots de passe et leurs questions de sécurité non-cryptées. Les anciennes questions seront, quoi qu'il en soit, éliminées par l'entreprise elle-même.Yahoo signale que les noms, adresses e-mail, numéros de téléphone, dates de naissance peuvent également être dérobés par les pirates.Mais étonnamment, les données de cartes de banque ou de crédit ne sont pas volées, à en croire le communiqué de Yahoo.L'entreprise, qui a été rachetée par le géant télécom Verizon, annonce également qu'elle collabore avec la Justice.Après la révélation de la cyber-attaque de 2014, Yahoo avait pointé un doigt accusateur vers "un malfaiteur sponsorisé par un pays", selon la BBC, mais cette fois aucune indication n'a été donnée quant à savoir ou suspecter qui est l'auteur du piratage.(RR)