Durant son troisième trimestre, Xiaomi a enregistré un bénéfice net de 2,48 milliards de yuans (312,5 millions d'euros), alors qu'elle essuyait encore une perte durant la même période de l'année dernière. Quant à son chiffre d'affaires, il a crû de 49,1 pour cent à 50,85 milliards de yuans (6,4 milliards d'euros).

Deux tiers environ de ce chiffre d'affaires proviennent de la vente de smartphones, qui progresse de 36,1 pour cent. Les services internet représentent pour leur part 9,3 pour cent et ont crû de 85,5 pour cent. Il s'agit là de résultats impressionnants, quand on sait que ces derniers trimestres, les ventes de smartphones connaissent un recul.

Xiaomi est encore relativement inconnue en Belgique, mais l'entreprise vend des appareils en Europe depuis l'année dernière. Ces ventes européennes, conjointement avec une forte croissance en Inde, sont du reste aussi autant d'incitants aux bons résultats réalisés. Xiaomi espère pouvoir maintenir cette croissance en se tournant à l'avenir vers des marchés complémentaires.

Rachat de Meitu

Voilà pourquoi la firme recherche des niches spécifiques. Avec Black Shark, elle possède déjà un smartphone spécifique pour les joueurs. Et avec la série Poco, elle entend proposer toute une série de produits hardware à des prix relativement bas.

Viendra s'y ajouter bientôt aussi l'entreprise Meitu assez peu connue chez nous. Xiaomi a en effet racheté la division hardware de cette entreprise chinoise et produira des smartphones sous la marque Meitu.

En plus de ses téléphones, Meitu possède également une appli à selfies qui est très populaire auprès des jeunes femmes en Chine. L'objectif est de mieux se positionner dans ce segment de clientèle avec des appareils qui se focalisent nettement sur le selfie idéal.