Wing construit des drones capables de décoller à la verticale et de déposer des colis au sol de manière autonome. La division 'drones' de Wing avait débuté sous forme d'un projet de recherche sous l'égide d'Alphabet, mais fut transformée l'année dernière en une entreprise à part entière.

La firme soeur de Google avait déjà reçu une telle autorisation pour des livraisons par drones en Australie, ainsi que pour des vols d'essai en Finlande. A présent, elle dispose des certificats que des compagnies aériennes plus modestes possèdent également aux Etats-Unis. A court terme, Wing envisage du reste de faire voler ses drones dans les zones rurales de l'état de Virginie, avant de s'étendre encore. La zone d'activité de Wing est cependant très limitée, puisque les drones sont interdits de vol dans les régions très densément peuplées et là où un grand nombre de gens se réunissent.

Selon le directeur de Wing, Ryan Burgess, l'agrément des autorités est crucial tant pour son entreprise en particulier que pour le secteur des drones en général. Et d'ajouter que cela a pris des mois pour convaincre les autorités.