Tout acheteur d'un PC l'année dernière déjà recevait d'origine Windows 10, même s'il lui était encore souvent possible de demander explicitement Windows 7 (Pro). Mais depuis le 31 octobre, il n'est plus non plus possible aux OEM (fabricants de PC) d'obtenir une licence pour Windows 7 Pro ou Windows 8.1 à installer sur de nouveaux PC.

La version à la consommation de Windows 7, tout comme la version vendue au détail (séparément, donc pas installée par défaut sur un nouveau PC) ne sont plus commercialisées depuis trois ans déjà. Quant à Windows 8.1, sa vente a été interrompue le 1er septembre 2015.

Ajoutons cependant que cela ne signifie pas que Windows 7 et 8 ne fonctionneront plus ou deviendront subitement peu sûrs. Tout propriétaire d'un de ces systèmes d'exploitation pourra sans problème continuer de l'utiliser quelques années encore. Pour Windows 7, des mises à jour sécuritaires sortiront encore jusqu'au 14 janvier 2020, alors que pour Windows 8, la date limite a été fixée au 10 janvier 2023.

Tout acheteur d'un PC l'année dernière déjà recevait d'origine Windows 10, même s'il lui était encore souvent possible de demander explicitement Windows 7 (Pro). Mais depuis le 31 octobre, il n'est plus non plus possible aux OEM (fabricants de PC) d'obtenir une licence pour Windows 7 Pro ou Windows 8.1 à installer sur de nouveaux PC.La version à la consommation de Windows 7, tout comme la version vendue au détail (séparément, donc pas installée par défaut sur un nouveau PC) ne sont plus commercialisées depuis trois ans déjà. Quant à Windows 8.1, sa vente a été interrompue le 1er septembre 2015.Ajoutons cependant que cela ne signifie pas que Windows 7 et 8 ne fonctionneront plus ou deviendront subitement peu sûrs. Tout propriétaire d'un de ces systèmes d'exploitation pourra sans problème continuer de l'utiliser quelques années encore. Pour Windows 7, des mises à jour sécuritaires sortiront encore jusqu'au 14 janvier 2020, alors que pour Windows 8, la date limite a été fixée au 10 janvier 2023.