Windows 10 stimule HP et Dell

30/11/18 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

Tant Dell que HP Inc enregistrent une croissance de leurs ventes de PC, à présent que les entreprises remplacent leurs machines Windows 7. Mais seule l'une de ces firmes parvient aussi à engranger du bénéfice.

Windows 10 stimule HP et Dell

Windows 10 © Microsoft

Les plus récents résultats trimestriels de Dell (portant sur le troisième trimestre de son exercice 2019 se clôturant le 2 novembre) révèlent un chiffre d'affaires de 22,48 milliards de dollars, ce qui représente une progression de 15 pour cent par rapport à il y a un an.

Pour ce qui est du Client Solutions Group comprenant les PC, tablettes et appareils périphériques, le chiffre d'affaires a crû de 11 pour cent. Dell attribue ce succès aux entreprises qui mettent à niveau vers Windows 10 et renouvellent du coup leur matériel.

Il n'empêche que cette augmentation du chiffre d'affaires ne se traduit pas en un bénéfice pour Dell, puisque sa perte nette a atteint 876 millions de dollars lors de son dernier trimestre.

HP Inc.

Chez son concurrent HP, qui a clôturé fin octobre son quatrième trimestre fiscal, le chiffre d'affaires a crû de 10,3 pour cent à 15,37 milliards de dollars. Quant au bénéfice net, il a grimpé à 1,45 milliard de dollars contre 660 millions de dollars, il y a un an.

L'activité 'Personal Systems' (qui représente soixante pour cent du chiffre d'affaires de l'entreprise et qui comprend aussi les PC) a progressé de 11 pour cent à 10,06 milliards de dollars. Quant à la division des imprimantes, elle a gagné 9,1 pour cent à 5,30 milliards de dollars.

Il nous faut cependant apporter ici la nuance, selon laquelle les résultats de HP Inc et de Dell Technologies ne sont pas totalement comparables. Les deux entreprises sont respectivement les numéros deux et trois sur le marché du PC, mais Dell fournit aujourd'hui aussi un tas de services professionnels (suite au rachat d'EMC), alors que HP a délégué ces services à HPE.

De Windows 7 à Windows 10

HP Inc ne cite pas explicitement la mise à niveau vers Windows 10 comme la raison de son succès, mais tant Gartner qu'IDC (analystes de marché) avaient cet été déjà signalé que le marché du PC reprenait légèrement des couleurs et ce, pour la première fois depuis 2012. Ce sursaut serait à mettre au compte de Windows 10 ou, plus précisément, du fait que le support de Windows 7 s'interrompra en 2020 et que les entreprises doivent donc d'ici là migrer vers le nouveau système d'exploitation, ce qui va souvent de pair avec l'achat de nouveau matériel.

Nos partenaires