La mise à jour KB5001028 solutionne un bug qui s'est récemment manifesté dans Windows 10 (depuis la version 1909). Le bug fait en sorte que le système d'exploitation affiche un écran bleu de plantage (BSOD), lorsqu'une connexion est établie avec un réseau wifi WPA3. Il s'agit d'un message d'erreur 0x7E dans nwifi.sys.

Le problème ne se manifeste donc pas partout, mais doit être néanmoins résolu. Microsoft avertit qu'il peut assez souvent se présenter, après que vous vous soyez d'abord déconnecté d'un réseau, ou quand votre appareil sort d'un état de veille. Le problème ne concerne pas WPA2 utilisé aujourd'hui encore par la plupart des réseaux wifi. WPA3 est certes plus sûr, mais est encore relativement jeune et n'est donc pas encore supporté sur tous les appareils.

Selon Microsoft, le bug a été détecté suite à deux récentes mises à jour, KB4598298 (depuis le 21 janvier) et KB4601315 (depuis le 9 février, à savoir le dernier patch tuesday). Vous pouvez laisser votre ordinateur s'actualiser automatiquement ou télécharger vous-même la mise à jour pour votre système chez Microsoft. Si vous êtes aux prises avec le problème, mais que vous préférez ne pas directement exécuter la mise à jour, il vous est conseillé notamment d'utiliser une connexion ethernet ou un réseau WPA2.

La mise à jour KB5001028 solutionne un bug qui s'est récemment manifesté dans Windows 10 (depuis la version 1909). Le bug fait en sorte que le système d'exploitation affiche un écran bleu de plantage (BSOD), lorsqu'une connexion est établie avec un réseau wifi WPA3. Il s'agit d'un message d'erreur 0x7E dans nwifi.sys.Le problème ne se manifeste donc pas partout, mais doit être néanmoins résolu. Microsoft avertit qu'il peut assez souvent se présenter, après que vous vous soyez d'abord déconnecté d'un réseau, ou quand votre appareil sort d'un état de veille. Le problème ne concerne pas WPA2 utilisé aujourd'hui encore par la plupart des réseaux wifi. WPA3 est certes plus sûr, mais est encore relativement jeune et n'est donc pas encore supporté sur tous les appareils.Selon Microsoft, le bug a été détecté suite à deux récentes mises à jour, KB4598298 (depuis le 21 janvier) et KB4601315 (depuis le 9 février, à savoir le dernier patch tuesday). Vous pouvez laisser votre ordinateur s'actualiser automatiquement ou télécharger vous-même la mise à jour pour votre système chez Microsoft. Si vous êtes aux prises avec le problème, mais que vous préférez ne pas directement exécuter la mise à jour, il vous est conseillé notamment d'utiliser une connexion ethernet ou un réseau WPA2.