Dans le cas d'une attaque DDoS, un ordinateur est submergé par du trafic de données. En fait, d'autres machines envoient simultanément des données vers le serveur de la cible, qui croule sous la pression et devient malaisément accessible. Wikimedia Allemagne a évoqué sur Twitter une attaque "massive et à très grande échelle". Outre l'Allemagne et les Pays-Bas, des utilisateurs britanniques et français ont eux aussi éprouvé des problèmes.

Un groupe appelé UkDrillas a revendiqué l' attaque sur Twitter. Pour le prouver, les pirates ont, durant l'attaque, annoncé des pauses à plusieurs reprises. A ces moments précis, l'encyclopédie en ligne était en effet de nouveau accessible.

Entre-temps, Wikipedia semble être de nouveau entièrement en ligne, même si le site web n'a pas encore confirmé que les problèmes étaient complètement résolus. "Aujourd'hui, Wikipedia a été de temps à autre aux prises avec des pannes résultant d'une attaque de type déni de service", a indiqué Wikipedia à 2H30' sur Twitter. "Nous mettons tout en oeuvre pour restaurer l'accès."