A l'entendre, le site web site décida de publier les courriels en question en raison des 'purges' effectuées par les autorités turques après le coup d'état déjoué. La personne qui a fourni les mails, n'aurait aucun lien avec "les éléments à l'initiative du putsch ou avec un parti politique ou pays rival''.

En préambule à la publication, WikiLeaks a déclaré avoir été à plusieurs reprises la cible de cyber-attaques. L'on ne sait pas encore qui en est l'instigateur. Le site déclencheur d'alertes a précédemment aussi affirmé que le timing des attaques laissait supposer que c'étaient des alliés du gouvernement turc qui en étaient les responsables. (ANP)

A l'entendre, le site web site décida de publier les courriels en question en raison des 'purges' effectuées par les autorités turques après le coup d'état déjoué. La personne qui a fourni les mails, n'aurait aucun lien avec "les éléments à l'initiative du putsch ou avec un parti politique ou pays rival''.En préambule à la publication, WikiLeaks a déclaré avoir été à plusieurs reprises la cible de cyber-attaques. L'on ne sait pas encore qui en est l'instigateur. Le site déclencheur d'alertes a précédemment aussi affirmé que le timing des attaques laissait supposer que c'étaient des alliés du gouvernement turc qui en étaient les responsables. (ANP)