WeTransfer justifie sa décision par les conditions de marché, particulièrement volatiles ces derniers jours. Les valeurs technologiques ont en particulier été fort chahutées sur les marchés boursiers. WeTransfer comptait émettre pour 125 millions d'euros de nouvelles actions, un montant qui avait été revu à la baisse par rapport aux 160 millions d'euros un temps évoqués.

L'argent de l'IPO devait lui permettre de financer sa croissance, notamment par le truchement d'acquisitions. WeTransfer offre un service gratuit, mais accompagné de publicité, de transfert de données. A côté de cela, l'entreprise propose également un abonnement payant qui regroupe l'ensemble de ses services. WeTransfer compte 87 millions d'utilisateurs et 387.000 abonnés.

WeTransfer justifie sa décision par les conditions de marché, particulièrement volatiles ces derniers jours. Les valeurs technologiques ont en particulier été fort chahutées sur les marchés boursiers. WeTransfer comptait émettre pour 125 millions d'euros de nouvelles actions, un montant qui avait été revu à la baisse par rapport aux 160 millions d'euros un temps évoqués. L'argent de l'IPO devait lui permettre de financer sa croissance, notamment par le truchement d'acquisitions. WeTransfer offre un service gratuit, mais accompagné de publicité, de transfert de données. A côté de cela, l'entreprise propose également un abonnement payant qui regroupe l'ensemble de ses services. WeTransfer compte 87 millions d'utilisateurs et 387.000 abonnés.