Selon les rumeurs, WeTransfer, spécialisée dans le partage de volumineux fichiers en ligne, aurait profité de l'amplification du télétravail en raison de la crise du corona. L'entreprise néerlandaise, qui dispose aussi d'une appli de présentation en ligne, avait en 2018 déjà annoncé vouloir entrer à la bourse dans quelques années. Son directeur, Gordon Willoughby, avait à l'époque offert aux investisseurs de la première heure l'opportunité de monnayer leur participation.

De plus, WeTransfer entend continuer de croître avec d'autres services ciblant le secteur créatif. Enfin, WeTransfer devrait aussi progresser aux Etats-Unis, étant donné que ce pays est le plus vaste marché au monde pour la publicité en ligne, selon Willoughby en son temps.

Rentable

WeTransfer a été fondée en 2009 par Bas Beerens, Rinke Visser et le blogueur Nalden. En 2015, l'investisseur Highland Europe y prenait une participation minoritaire pour 25 millions de dollars (quelque 22 millions d'euros à l'époque). Et en 2019, il la revendit pour 35 millions d'euros en actions. A l'entendre, WeTransfer est rentable depuis 2013 déjà.

Chez WeTransfer, on ne fait temporairement aucun commentaire.

Selon les rumeurs, WeTransfer, spécialisée dans le partage de volumineux fichiers en ligne, aurait profité de l'amplification du télétravail en raison de la crise du corona. L'entreprise néerlandaise, qui dispose aussi d'une appli de présentation en ligne, avait en 2018 déjà annoncé vouloir entrer à la bourse dans quelques années. Son directeur, Gordon Willoughby, avait à l'époque offert aux investisseurs de la première heure l'opportunité de monnayer leur participation.De plus, WeTransfer entend continuer de croître avec d'autres services ciblant le secteur créatif. Enfin, WeTransfer devrait aussi progresser aux Etats-Unis, étant donné que ce pays est le plus vaste marché au monde pour la publicité en ligne, selon Willoughby en son temps.WeTransfer a été fondée en 2009 par Bas Beerens, Rinke Visser et le blogueur Nalden. En 2015, l'investisseur Highland Europe y prenait une participation minoritaire pour 25 millions de dollars (quelque 22 millions d'euros à l'époque). Et en 2019, il la revendit pour 35 millions d'euros en actions. A l'entendre, WeTransfer est rentable depuis 2013 déjà.Chez WeTransfer, on ne fait temporairement aucun commentaire.