Waymo, la filiale de Google spécialisée dans les voitures autonomes, a sorti un Open Data Set. Ces données seront mises à disposition des chercheurs d'universités et d'entreprises.

Selon Waymo même, ce gisement des données "est l'un des plus importants et des plus diversifiés qui ait jamais été ouvert pour les voitures autonomes". L'objectif de cette ouverture est d'aider la recherche sur les véhicules autonomes à progresser. Pour l'instant, cette recherche n'avance que lentement, selon Drago Anguelov, responsable de la recherche chez Waymo, parce qu'il est très compliqué de trouver de bons gisements de données sur lesquelles appliquer l'apprentissage machine et d'autres analyses.

Le gisement de données ouvert contient des informations provenant de mille segments de chacun vingt secondes, collectées lors de déplacements effectués par les véhicules autonomes de Waymo sur la route. Ces déplacements ont tous eu lieu aux Etats-Unis, dans les états de Californie, Washington et Arizona. Les données porteraient sur diverses conditions de roulage, dont la circulation de nuit, dans la pénombre, par temps de pluie, etc. Les objets tels les voitures, passants, cyclistes et marquage au sol sont labellisés.

Waymo est l'une des dernières venues pour ce qui est de l'ouverture de gisements de données. Ses concurrentes, tels Lyft et Argo AI l'ont en effet précédée. Il faut aussi noter que Waymo est plus avancée que ces firmes en matière de collecte de données pour la création d'algorithmes pour voitures autonomes. Elle disposerait de données portant sur des milliers de kilomètres de roulage. Les données à présent libérées n'en seraient du reste qu'une petite partie.