WatchGuard mise sur l'authentification multi-facteur et entend surtout en réduire la complexité et diminuer les coûts élevés qu'elle représente pour les PME. Une sécurité professionnelle accessible à tout un chacun: tel est le but poursuivi par le CEO Prakash Panjwani.

Concrètement, WatchGuard entend déployer l'authentification sophistiquée de Datablink sous la forme d'un service entièrement basé 'cloud' pour les PME et les organisations plus grandes disposant de plusieurs filiales. Les partenaires et clients de WatchGuard pourront ainsi implémenter une solide authentification au niveau de l'accès au réseau, y compris à distance, de l'accès des utilisateurs, de l'accès aux applications SaaS et de l'accès aux lieux de travail.

"Nous prévoyons que le lancement de notre nouveau service d'authentification basé sur le nuage se passe à une date opportune en 2018", annonce Panjwani dans son communiqué de presse relatif au rachat. Le montant de ce dernier n'a pas été communiqué. Le siège de WatchGuard Technologies se trouve dans la ville américaine de Seattle, alors que son quartier général européen se situe à la Haye. Au niveau mondial, l'entreprise possède, à l'entendre, quelque 75.000 clients.

WatchGuard mise sur l'authentification multi-facteur et entend surtout en réduire la complexité et diminuer les coûts élevés qu'elle représente pour les PME. Une sécurité professionnelle accessible à tout un chacun: tel est le but poursuivi par le CEO Prakash Panjwani.Concrètement, WatchGuard entend déployer l'authentification sophistiquée de Datablink sous la forme d'un service entièrement basé 'cloud' pour les PME et les organisations plus grandes disposant de plusieurs filiales. Les partenaires et clients de WatchGuard pourront ainsi implémenter une solide authentification au niveau de l'accès au réseau, y compris à distance, de l'accès des utilisateurs, de l'accès aux applications SaaS et de l'accès aux lieux de travail."Nous prévoyons que le lancement de notre nouveau service d'authentification basé sur le nuage se passe à une date opportune en 2018", annonce Panjwani dans son communiqué de presse relatif au rachat. Le montant de ce dernier n'a pas été communiqué. Le siège de WatchGuard Technologies se trouve dans la ville américaine de Seattle, alors que son quartier général européen se situe à la Haye. Au niveau mondial, l'entreprise possède, à l'entendre, quelque 75.000 clients.