Christopher Traggio est âgé de 55 ans. Il a occupé de nombreuses fonctions opérationnelles au sein de comités exécutifs dans les filiales de grands groupes internationaux, pointe Nethys. Ce Franco-Américain est en effet notamment passé par chez Liberty Global (maison-mère de Telenet), Orange Group, Time Warner, AT&T, EE et, récemment, Tele2.

Voo s'est aussi doté d'une nouvelle directrice commerciale (CCO) en la personne de Cristina Zanchi. Cette Italienne de 51 ans est arrivée en Belgique en 2010 et a rejoint Orange Belgium, dont elle était la directrice du segment consommateurs jusqu'en janvier dernier.

Jos Donvil, qui exerçait la fonction de CEO de Voo depuis quatre ans, assumera désormais la fonction de CFO au sein du comité exécutif intérimaire du groupe Nethys.

En juin dernier, le tribunal de l'entreprise de Liège avait suspendu la vente de l'opérateur au fonds américain Providence. L'opérateur Orange avait en effet introduit un recours, estimant avoir été discriminé au moment de l'attribution du marché.

Nethys avait ensuite décidé de ne pas faire appel de ce jugement et devrait lancer d'ici quelques semaines une nouvelle procédure de vente de son pôle télécom, "ouverte et transparente".

Christopher Traggio est âgé de 55 ans. Il a occupé de nombreuses fonctions opérationnelles au sein de comités exécutifs dans les filiales de grands groupes internationaux, pointe Nethys. Ce Franco-Américain est en effet notamment passé par chez Liberty Global (maison-mère de Telenet), Orange Group, Time Warner, AT&T, EE et, récemment, Tele2. Voo s'est aussi doté d'une nouvelle directrice commerciale (CCO) en la personne de Cristina Zanchi. Cette Italienne de 51 ans est arrivée en Belgique en 2010 et a rejoint Orange Belgium, dont elle était la directrice du segment consommateurs jusqu'en janvier dernier. Jos Donvil, qui exerçait la fonction de CEO de Voo depuis quatre ans, assumera désormais la fonction de CFO au sein du comité exécutif intérimaire du groupe Nethys. En juin dernier, le tribunal de l'entreprise de Liège avait suspendu la vente de l'opérateur au fonds américain Providence. L'opérateur Orange avait en effet introduit un recours, estimant avoir été discriminé au moment de l'attribution du marché. Nethys avait ensuite décidé de ne pas faire appel de ce jugement et devrait lancer d'ici quelques semaines une nouvelle procédure de vente de son pôle télécom, "ouverte et transparente".