Le groupe hôtelier a informé ce mercredi avoir constaté l'intrusion qui remonterait même au 30 novembre. L'entreprise n'a pour l'instant pas encore confirmé si le malware a vraiment intercepté des numéros de cartes de crédit, depuis combien de temps l'infection circulait et/ou si l'ensemble de ses 627 hôtels sont touchés ou non.

Dans l'attente de plus de clarté à ce sujet, le groupe conseille à ses ex-visiteurs de bien vérifier le relevé de leur carte de crédit à la recherche éventuelle de chiffres anormaux. Selon l'agence Reuters, Hyatt Hotels collabore notamment avec FireEye pour analyser l'attaque dont il fait l'objet. Entre-temps, le groupe affirme que la sécurité a été augmentée en son sein. Il aussi prévu une page d'assistance, où figurent de plus amples informations sur le piratage et ce, même si pour l'instant, aucun renseignement supplémentaire ne s'y trouve.

Le piratage est similaire à d'autres attaques ciblant des chaînes hôtelières. C'est ainsi que les hôtels d'Hilton Worldwide Holdings, de Starwood Hotels & Resorts et de Tump Hotel Collection ont récemment été également infectés.

Les lundi 28 et mardi 29 décembre, vous découvrirez sur Datanews.be les principales prévisions en matière de sécurité pour l'année à venir. Plusieurs spécialistes dans ce domaine font également observer que les systèmes de traitement des paiements sont devenus des cibles populaires.