RansomHouse, une bande de pirates informatiques qui a déjà piraté et fait chanter de grandes entreprises, affirme sur Telegram être en possession de données appartenant au fabricant de puces AMD. Les pirates prétendent qu'un partenaire est entré sur le réseau d'entreprise il y a un an et a eu accès aux données jusqu'au début de cette année.

Dans une réponse à BleepingComputer, RansomHouse déclare qu'aucun logiciel de rançon n'a été utilisé, mais qu'AMD a utilisé des mots de passe très simples pour protéger ses réseaux. L'intention de la bande ne serait pas de faire chanter AMD, mais de vendre les données à des tiers.

La nature exacte de ces données et la véracité du vol restent incertaines. BleepingComputer a reçu, entre autres, un fichier contenant la description de septante mille appareils et les informations d'identification internes qui proviendraient de chez AMD. Cependant, le site ne confirme pas s'il est certain que ces données sont réelles.

AMD a déclaré au site être au courant des déclarations de RansomHouse. Le seul commentaire de l'entreprise actuellement est qu'elle enquête sur l'affaire, sans confirmer ou infirmer que des données sensibles ont effectivement été volées.

RansomHouse, une bande de pirates informatiques qui a déjà piraté et fait chanter de grandes entreprises, affirme sur Telegram être en possession de données appartenant au fabricant de puces AMD. Les pirates prétendent qu'un partenaire est entré sur le réseau d'entreprise il y a un an et a eu accès aux données jusqu'au début de cette année.Dans une réponse à BleepingComputer, RansomHouse déclare qu'aucun logiciel de rançon n'a été utilisé, mais qu'AMD a utilisé des mots de passe très simples pour protéger ses réseaux. L'intention de la bande ne serait pas de faire chanter AMD, mais de vendre les données à des tiers.La nature exacte de ces données et la véracité du vol restent incertaines. BleepingComputer a reçu, entre autres, un fichier contenant la description de septante mille appareils et les informations d'identification internes qui proviendraient de chez AMD. Cependant, le site ne confirme pas s'il est certain que ces données sont réelles.AMD a déclaré au site être au courant des déclarations de RansomHouse. Le seul commentaire de l'entreprise actuellement est qu'elle enquête sur l'affaire, sans confirmer ou infirmer que des données sensibles ont effectivement été volées.