Les données ont été ouvertes par l'outil Audience Optimization de Facebook. Ce programme reproduit dans quelles catégories Facebook range ses utilisateurs et combien de personnes font partie de ces catégories. Il en résulte que les gestionnaires des pages Facebook peuvent déterminer plus aisément leur groupe-cible. L'on apprend ainsi aussi pas mal d'informations.

The Verge a ainsi dressé une liste de 282.000 pôles d'intérêt des utilisateurs de Facebook. Comme cette liste était évidemment très longue, à tel point d'en perdre le fil, le site s'est finalement limité à 2001 centres d'intérêt.

Nombre de pages suivies sont pour le moins évidentes, comme par exemple celles des vedettes. L'on notera assez étonnamment que le duo pop japonais Puffy AmiYumi (139.218.340) devance Beyoncé (80.634.320), alors que les Minions (75.372.780) sont plus populaires que Kanye West (74.589.850). Il va de soi que les personnalités et les films font l'objet de très nombreux 'j'aime'.

© The Verge

D'autres catégories étonnantes sont les péchés (88 millions d'intéressés) et l'ennui (81 millions). Pleurer est aussi très populaire (41 millions), alors que l'envie (28 millions) se distingue également. Mais malgré la popularité des sujets à connotation négative, c'est l'amour (839 millions) et le bonheur (571 millions) qui l'emportent.

Plus bas sur la liste, l'on trouve des centres d'intérêt plus bizarres. C'est ainsi que les parents narcissiques attirent un public de 41.600.

© The Verge

La technologie se défend très bien sur Facebook. Après le réseau social lui-même (1,4 milliard), Technology intéresse 1,3 milliard de personnes. Dans le domaine des gadgets, c'est Apple qui domine. L'iPhone est même de loin le gadget le plus populaire sur le réseau social.

© The Verge

Sur le plan des candidats à la présidence des Etats-Unis, le républicain Donald Trump se distingue tout particulièrement. Rien d'étonnant à cela dans la mesure où Trump utilise amplement les médias sociaux pour y faire passer personnellement ses opinions. Bernie Saunders s'en tire bien aussi, côté démocrate. Il vient du reste d'accrocher Hillary Clinton dans l'Iowa. Parmi ses fans, l'on trouve de très nombreux jeunes, ce qui apparaît à la lecture des chiffres de Facebook. Quant à Hillary Clinton, elle ne figure qu'en huitième position.

© The Verge

Découvrez la liste complète sur le site de The Verge.

Les données ont été ouvertes par l'outil Audience Optimization de Facebook. Ce programme reproduit dans quelles catégories Facebook range ses utilisateurs et combien de personnes font partie de ces catégories. Il en résulte que les gestionnaires des pages Facebook peuvent déterminer plus aisément leur groupe-cible. L'on apprend ainsi aussi pas mal d'informations.The Verge a ainsi dressé une liste de 282.000 pôles d'intérêt des utilisateurs de Facebook. Comme cette liste était évidemment très longue, à tel point d'en perdre le fil, le site s'est finalement limité à 2001 centres d'intérêt.Nombre de pages suivies sont pour le moins évidentes, comme par exemple celles des vedettes. L'on notera assez étonnamment que le duo pop japonais Puffy AmiYumi (139.218.340) devance Beyoncé (80.634.320), alors que les Minions (75.372.780) sont plus populaires que Kanye West (74.589.850). Il va de soi que les personnalités et les films font l'objet de très nombreux 'j'aime'. D'autres catégories étonnantes sont les péchés (88 millions d'intéressés) et l'ennui (81 millions). Pleurer est aussi très populaire (41 millions), alors que l'envie (28 millions) se distingue également. Mais malgré la popularité des sujets à connotation négative, c'est l'amour (839 millions) et le bonheur (571 millions) qui l'emportent.Plus bas sur la liste, l'on trouve des centres d'intérêt plus bizarres. C'est ainsi que les parents narcissiques attirent un public de 41.600.La technologie se défend très bien sur Facebook. Après le réseau social lui-même (1,4 milliard), Technology intéresse 1,3 milliard de personnes. Dans le domaine des gadgets, c'est Apple qui domine. L'iPhone est même de loin le gadget le plus populaire sur le réseau social.Sur le plan des candidats à la présidence des Etats-Unis, le républicain Donald Trump se distingue tout particulièrement. Rien d'étonnant à cela dans la mesure où Trump utilise amplement les médias sociaux pour y faire passer personnellement ses opinions. Bernie Saunders s'en tire bien aussi, côté démocrate. Il vient du reste d'accrocher Hillary Clinton dans l'Iowa. Parmi ses fans, l'on trouve de très nombreux jeunes, ce qui apparaît à la lecture des chiffres de Facebook. Quant à Hillary Clinton, elle ne figure qu'en huitième position.Découvrez la liste complète sur le site de The Verge.