La britannique Vodafone, la plus grande entreprise de GSM au monde, élargit sensiblement son plan d'économies.

D'ici 2012, Vodafone annonce vouloir encore épargner 1 milliard de livres (quelque 1,1 milliard d'euros). Cette déclaration a été faite lors de l'annonce des résultats semestriels.

Vodafone applique déjà un programme de réduction des coûts d'1 milliard de livres qui courait à l'origine jusqu'en 2010, mais l'objectif serait atteint cette année déjà. "Nous avons étendu le programme à une nouvelle économie d'1 milliard de livres d'ici 2012", a déclaré Vittorio Colao, le patron de l'entreprise.

Durant le premier semestre de son année fiscale, Vodafone a enregistré une hausse de 2,9 pour cent de son bénéfice d'exploitation. L'ebitda (bénéfice avant intérêts, taxes, amortissements et dépréciations) a grimpé à 7,5 milliards de livres. Quant au chiffre d'affaires semestriel, il a crû de 9,3 pour cent à 21,8 milliards de livres, surtout grâce aux activités hors d'Europe.

Source: Belga

La britannique Vodafone, la plus grande entreprise de GSM au monde, élargit sensiblement son plan d'économies. D'ici 2012, Vodafone annonce vouloir encore épargner 1 milliard de livres (quelque 1,1 milliard d'euros). Cette déclaration a été faite lors de l'annonce des résultats semestriels. Vodafone applique déjà un programme de réduction des coûts d'1 milliard de livres qui courait à l'origine jusqu'en 2010, mais l'objectif serait atteint cette année déjà. "Nous avons étendu le programme à une nouvelle économie d'1 milliard de livres d'ici 2012", a déclaré Vittorio Colao, le patron de l'entreprise. Durant le premier semestre de son année fiscale, Vodafone a enregistré une hausse de 2,9 pour cent de son bénéfice d'exploitation. L'ebitda (bénéfice avant intérêts, taxes, amortissements et dépréciations) a grimpé à 7,5 milliards de livres. Quant au chiffre d'affaires semestriel, il a crû de 9,3 pour cent à 21,8 milliards de livres, surtout grâce aux activités hors d'Europe. Source: Belga