Suite à ce rachat, Visma proposera désormais, à l'entendre, une 'solution de traitement automatisée complète' - de la facture à la comptabilité - pour le secteur comptable. En utilisant Lyanthe, un bureau pourra automatiser ses tâches administratives à un point tel que 95 pour cent des factures seront traitées correctement sans intervention humaine, peut-on lire dans un communiqué de presse. Grâce à la plate-forme, les bureaux comptables belges et néerlandais traiteront quotidiennement plus de 150.000 factures.

Moins de pression sur les employés

La technologie de comptabilité robotisée de Lyanthe classera automatiquement les factures traitées à l'endroit ad hoc dans l'administration des clients. Voilà qui permettra de réduire la pression sur les collaborateurs, affirme Visma, et de libérer de la capacité au niveau de l'équipe de 'pre-accounting' dans les bureaux comptables. Ce temps libéré pourra être consacré à prodiguer des conseils aux clients et à faire évoluer de manière accélérée les assistants comptables.

Selon Visma, le secteur de la comptabilité doit continuer d'automatiser dans l'urgence, parce que le marché du travail dans le secteur est sous pression. 'Chaque année, il y a moins d'étudiants qui sortent des études en Belgique et aux Pays-Bas, alors que la demande dans le domaine ne fait qu'augmenter. La plupart des progiciels comptables offrent certes des fonctions de reconnaissance des factures, mais qui sont encore loin d'atteindre la perfection. C'est surtout pour les bureaux qui traitent de grandes quantités de tâches administratives que la comptabilité génère pas mal de travail de correction', affirme l'entreprise.

Lyanthe continuera d'opérer sous sa propre appellation et avec son équipe actuelle en tant que composante indépendante au sein de Visma Group. Toutes les collaborations que Lyanthe a conclues avec des fournisseurs de logiciels et de services administratifs se poursuivront telles quelles.

Suite à ce rachat, Visma proposera désormais, à l'entendre, une 'solution de traitement automatisée complète' - de la facture à la comptabilité - pour le secteur comptable. En utilisant Lyanthe, un bureau pourra automatiser ses tâches administratives à un point tel que 95 pour cent des factures seront traitées correctement sans intervention humaine, peut-on lire dans un communiqué de presse. Grâce à la plate-forme, les bureaux comptables belges et néerlandais traiteront quotidiennement plus de 150.000 factures.La technologie de comptabilité robotisée de Lyanthe classera automatiquement les factures traitées à l'endroit ad hoc dans l'administration des clients. Voilà qui permettra de réduire la pression sur les collaborateurs, affirme Visma, et de libérer de la capacité au niveau de l'équipe de 'pre-accounting' dans les bureaux comptables. Ce temps libéré pourra être consacré à prodiguer des conseils aux clients et à faire évoluer de manière accélérée les assistants comptables.Selon Visma, le secteur de la comptabilité doit continuer d'automatiser dans l'urgence, parce que le marché du travail dans le secteur est sous pression. 'Chaque année, il y a moins d'étudiants qui sortent des études en Belgique et aux Pays-Bas, alors que la demande dans le domaine ne fait qu'augmenter. La plupart des progiciels comptables offrent certes des fonctions de reconnaissance des factures, mais qui sont encore loin d'atteindre la perfection. C'est surtout pour les bureaux qui traitent de grandes quantités de tâches administratives que la comptabilité génère pas mal de travail de correction', affirme l'entreprise.Lyanthe continuera d'opérer sous sa propre appellation et avec son équipe actuelle en tant que composante indépendante au sein de Visma Group. Toutes les collaborations que Lyanthe a conclues avec des fournisseurs de logiciels et de services administratifs se poursuivront telles quelles.