Visa débourse 5,3 milliards de dollars (4,75 milliards d'euros) pour racheter Plaid, fondée en 2013. C'est là le double de la valeur qui avait été attribuée à la start-up lors d'une précédente phase d'investissement en 2018. D'après les attentes, le rachat devrait être entériné dans les trois à six mois.

Plaid assure notamment la combinaison de comptes en banque et des applis Transferwise pour les transferts financiers mutuels, et Venmo, une appli de paiement de PayPal. En tout, 200 millions de comptes et d'applis sont associés à Plaid, qui collabore avec 11.000 institutions financières.

Des acteurs confirmés dans le secteur des paiements ont puisé profondément dans leur portemonnaie ces dernières années, afin de continuer de rester dans le peloton de tête dans le domaine technologique. C'est ainsi que Mastercard a racheté l'année dernière une grande partie du fournisseur danois de services de paiement Nets pour 2,9 milliards d'euros. Précédemment déjà, elle avait aussi repris la britannique Vocalink.

Visa débourse 5,3 milliards de dollars (4,75 milliards d'euros) pour racheter Plaid, fondée en 2013. C'est là le double de la valeur qui avait été attribuée à la start-up lors d'une précédente phase d'investissement en 2018. D'après les attentes, le rachat devrait être entériné dans les trois à six mois.Plaid assure notamment la combinaison de comptes en banque et des applis Transferwise pour les transferts financiers mutuels, et Venmo, une appli de paiement de PayPal. En tout, 200 millions de comptes et d'applis sont associés à Plaid, qui collabore avec 11.000 institutions financières.Des acteurs confirmés dans le secteur des paiements ont puisé profondément dans leur portemonnaie ces dernières années, afin de continuer de rester dans le peloton de tête dans le domaine technologique. C'est ainsi que Mastercard a racheté l'année dernière une grande partie du fournisseur danois de services de paiement Nets pour 2,9 milliards d'euros. Précédemment déjà, elle avait aussi repris la britannique Vocalink.