Que se passerait-il, si je me baladais avec un ordinateur et une webcam dans le centre d'Amsterdam? Voilà ce qu'a dû se demander Kyle McDonald. Pour ce faire, il a utilisé un réseau neural, à savoir un système informatique qui ne peut certes pas entièrement 'penser' par lui-même (comme c'est le cas avec l'intelligence artificielle), mais qui peut établir des liens.

Sur la vidéo, l'on se rend compte que l'ordinateur est capable de reconnaître des personnes et des objets dans le centre d'Amsterdam. Il y parvient très rapidement, mais pas toujours correctement. Même si le logiciel commet des erreurs et les répare parfois, nombre d'éléments urbains sont bien décrits. Voilà qui démontre ce qui est actuellement possible en matière de reconnaissance d'images.

McDonald a adapté un réseau neural créé au départ par Stanford et Google dans le but d'analyser en direct le flux d'images transmis par une webcam.

Beaucoup d'entreprises sont occupées à améliorer les réseaux neuraux pour diverses applications. Ce genre de réseau est notamment utilisé pour l'identification de photos. Et Google y a recours pour prévoir par exemple la façon dont vous voulez répondre à un courriel reçu.