Voilà ce qu'a déterminé l'analyste de marché IDC. Selon ce dernier, le secteur table sur une croissance de 17,1 pour cent. Pour 2023, IDC parle de 241,1 milliards de dollars de dépenses, ce qui représenterait une progression annuelle moyenne de 19,8 pour cent.

La majorité de ces dépenses, soit 112,4 milliards de dollars, serait consacrée à la robotique, contre 16,3 milliards de dollars aux drones et ce, même si le segment des drones devrait croître un peu plus rapidement. Pour ce qui est des dépenses dans la robotique, soixante pour cent serait consacré au matériel, comme les systèmes robotiques, l'after market hardware et le matériel système. Sur le plan logiciel, il serait entre autres question d'applications de commande et de contrôle, d'applications robotiques, ainsi que de services tels l'intégration, la gestion d'applications, le déploiement et le support de matériel.

Sur les 16,3 milliards de dollars dépensés dans les drones, 6,5 milliards le seraient par des particuliers. Pour ce qui est du volet professionnel, les dépenses seraient surtout consenties dans le secteur d'utilité publique (1,9 milliard de dollars), dans celui de la construction (1,4 milliard) et dans celui de la fabrication (processus de production à éléments fixes) (1,2 milliard).

Géographiquement, c'est la Chine qui serait le numéro un du marché tant pour les drones qu'en robotique avec 46,9 milliards de dollars de dépenses cette année. On trouverait ensuite la région Asie/Pacifique (hors Japon et Chine) avec 25,1 milliards de dollars, puis les Etats-Unis avec 17,5 milliards de dollars. L'Europe occidentale ne viendrait qu'en quatrième position avec 14,4 milliards de dollars.

Voilà ce qu'a déterminé l'analyste de marché IDC. Selon ce dernier, le secteur table sur une croissance de 17,1 pour cent. Pour 2023, IDC parle de 241,1 milliards de dollars de dépenses, ce qui représenterait une progression annuelle moyenne de 19,8 pour cent.La majorité de ces dépenses, soit 112,4 milliards de dollars, serait consacrée à la robotique, contre 16,3 milliards de dollars aux drones et ce, même si le segment des drones devrait croître un peu plus rapidement. Pour ce qui est des dépenses dans la robotique, soixante pour cent serait consacré au matériel, comme les systèmes robotiques, l'after market hardware et le matériel système. Sur le plan logiciel, il serait entre autres question d'applications de commande et de contrôle, d'applications robotiques, ainsi que de services tels l'intégration, la gestion d'applications, le déploiement et le support de matériel.Sur les 16,3 milliards de dollars dépensés dans les drones, 6,5 milliards le seraient par des particuliers. Pour ce qui est du volet professionnel, les dépenses seraient surtout consenties dans le secteur d'utilité publique (1,9 milliard de dollars), dans celui de la construction (1,4 milliard) et dans celui de la fabrication (processus de production à éléments fixes) (1,2 milliard).Géographiquement, c'est la Chine qui serait le numéro un du marché tant pour les drones qu'en robotique avec 46,9 milliards de dollars de dépenses cette année. On trouverait ensuite la région Asie/Pacifique (hors Japon et Chine) avec 25,1 milliards de dollars, puis les Etats-Unis avec 17,5 milliards de dollars. L'Europe occidentale ne viendrait qu'en quatrième position avec 14,4 milliards de dollars.