Verizon verserait 4,8 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros) pour l'entreprise internet. L'année dernière, Verizon avait déboursé exactement le même montant pour acquérir AOL. Précédemment déjà, des médias tels Bloomberg avaient signalé que Verizon et Yahoo étaient proches d'un accord. Ce dernier serait officiellement annoncé ce lundi.

Yahoo était le portail utilisé par de nombreuses personnes en vue d'accéder au web dans une phase précoce d'internet. Chaque mois, les sites de l'entreprise attirent encore et toujours un milliard de visiteurs.

Une solide indemnité pour Marissa Mayer

Selon The New York Times, la CEO Marissa Mayer n'accompagnerait pas la reprise, mais elle recevrait une solide indemnité de départ, à savoir 57 millions de dollars. Après les quatre années passées à la tête de Yahoo, elle a vu, conjointement avec le paquet d'actions dont elle dispose, son capital personnel croître de 218 millions de dollars. Et ce, alors qu'elle avait été engagée en 2012 avec une mission très claire qui n'a pas été exécutée: trouver une manière d'interrompre la chute de l'entreprise ayant autrefois une valeur symbolique.

Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous, les résultats de l'entreprise ont reculé à quasiment chaque niveau. Seuls les actionnaires ont tiré profit de la situation, puisque Yahoo a doublé sa valeur boursière, depuis que Mayer en a pris la direction.

Plus tôt cette année, Yahoo avait annoncé vouloir se débarrasser de ses activités internet. Des entreprises comme AT&T, Time Inc et Daily Mail étaient sérieusement intéressées.

Les brevets de Yahoo sont, eux, encore en vente. La partie restante de l'entreprise concerne le holding où l'on retrouve une importante participation dans l'exploitant chinois des plates-formes commerciales en ligne Alibaba.

(ANP/WK)

Verizon verserait 4,8 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros) pour l'entreprise internet. L'année dernière, Verizon avait déboursé exactement le même montant pour acquérir AOL. Précédemment déjà, des médias tels Bloomberg avaient signalé que Verizon et Yahoo étaient proches d'un accord. Ce dernier serait officiellement annoncé ce lundi.Yahoo était le portail utilisé par de nombreuses personnes en vue d'accéder au web dans une phase précoce d'internet. Chaque mois, les sites de l'entreprise attirent encore et toujours un milliard de visiteurs.Une solide indemnité pour Marissa MayerSelon The New York Times, la CEO Marissa Mayer n'accompagnerait pas la reprise, mais elle recevrait une solide indemnité de départ, à savoir 57 millions de dollars. Après les quatre années passées à la tête de Yahoo, elle a vu, conjointement avec le paquet d'actions dont elle dispose, son capital personnel croître de 218 millions de dollars. Et ce, alors qu'elle avait été engagée en 2012 avec une mission très claire qui n'a pas été exécutée: trouver une manière d'interrompre la chute de l'entreprise ayant autrefois une valeur symbolique.Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous, les résultats de l'entreprise ont reculé à quasiment chaque niveau. Seuls les actionnaires ont tiré profit de la situation, puisque Yahoo a doublé sa valeur boursière, depuis que Mayer en a pris la direction.Plus tôt cette année, Yahoo avait annoncé vouloir se débarrasser de ses activités internet. Des entreprises comme AT&T, Time Inc et Daily Mail étaient sérieusement intéressées.Les brevets de Yahoo sont, eux, encore en vente. La partie restante de l'entreprise concerne le holding où l'on retrouve une importante participation dans l'exploitant chinois des plates-formes commerciales en ligne Alibaba.(ANP/WK)