Le nuage est quasi omniprésent et probablement bientôt aussi dans les sous-sols des pouvoirs publics. A l'agence Reuters, Tom Keane, head of global infrastructure chez Microsoft Azure, explique que son entreprise envisage de lancer à partir de mi-2018 une version de la solution 'cloud' de Microsoft conçue spécialement à la mesure des pouvoirs publics.

"Nous avons mis au point Azure Stack en nous basant sur le scénario qu'il devait tourner dans un sous-marin", déclare Keane à Reuters.

Azure est aujourd'hui déjà disponible pour les autorités, y compris chez nous. Mais dans le cas présent, il s'agit spécifiquement d'une version, où les données peuvent être conservées en toute sécurité très localement. Elle résulte d'une combinaison d'Azure Stack et d'Azure Government et cible notamment les départements de la défense ou les ambassades.