'Cette initiative s'inscrit dans l'aspiration de l'Union européenne d'en arriver à des centres de données climatiquement neutres', déclare-t-on à l'université technique d'Enschede. Pour ce projet, celle-ci collabore avec le gestionnaire de réseaux Alliander.

Un pour cent de toute l'électricité

Plus l'utilisation d'internet croît et plus il faut de centres de données. Revers de la médaille: la forte consommation en courant de ces derniers. Les centres de données consomment dès à présent un pour cent environ de toute l'électricité produite dans le monde. Et on s'attend à en arriver d'ici 2030 à huit pour cent, selon l'Universiteit Twente. 'De nouvelles solutions fondamentalement différentes seront nécessaires en vue de réduire la consommation en énergie.'

Les chercheurs se focaliseront notamment sur l'utilisation de l'intelligence artificielle, de matériaux intelligents pour une meilleure gestion de la chaleur, et sur un stockage des données plus efficient. Ce qu'on appelle les puces photoniques pourront également y contribuer: elles ne produisent en effet pas de chaleur et ont de ce fait moins besoin d'énergie.

'Cette initiative s'inscrit dans l'aspiration de l'Union européenne d'en arriver à des centres de données climatiquement neutres', déclare-t-on à l'université technique d'Enschede. Pour ce projet, celle-ci collabore avec le gestionnaire de réseaux Alliander.Plus l'utilisation d'internet croît et plus il faut de centres de données. Revers de la médaille: la forte consommation en courant de ces derniers. Les centres de données consomment dès à présent un pour cent environ de toute l'électricité produite dans le monde. Et on s'attend à en arriver d'ici 2030 à huit pour cent, selon l'Universiteit Twente. 'De nouvelles solutions fondamentalement différentes seront nécessaires en vue de réduire la consommation en énergie.'Les chercheurs se focaliseront notamment sur l'utilisation de l'intelligence artificielle, de matériaux intelligents pour une meilleure gestion de la chaleur, et sur un stockage des données plus efficient. Ce qu'on appelle les puces photoniques pourront également y contribuer: elles ne produisent en effet pas de chaleur et ont de ce fait moins besoin d'énergie.