Selon l'agence de presse néerlandais ANP, tant CVC Capital Partners, Cinven que Silverlake se seraient spontanément portées candidates pour racheter TomTom. Cette dernière s'abstient de tout commentaire à propos de cette rumeur.

Le cours de l'action TomTom qui, vendredi à 17H en était encore à 7,59 euros, a grimpé ce lundi matin à 8,12 euros, voire à 8,17 euros au moment d'écrire ces lignes.

Le spécialiste néerlandais de la navigation avait en septembre reçu un solide coup sur la tête après que des clients comme Renault, Nissan et Mitsubishi eurent annoncé qu'ils s'associeraient dorénavant à Google pour leurs services de navigation. Mais en octobre, l'entreprise apprit la bonne nouvelle, selon laquelle elle continuerait de fournir des cartes à Peugeot, Citroën et Opel, ainsi que des services numériques à BMW notamment. TomTom avait cependant annoncé qu'elle envisageait la vente de certaines composantes, telles Telematics.