Dès l'été, une appli pour smartphone pourra être téléchargée via cette plate-forme. Cette appli avertira les utilisateurs, si quelque chose de suspect se passe sur leur téléphone mobile. Ultérieurement cette année, un autre programme sortira dans le but de mieux sécuriser le trafic internet via les réseaux wifi publics. L'objectif est de mettre ensuite régulièrement à disposition de nouvelles solutions de sécurité.

"Les New Yorkais ne sont pas bien protégés en ligne. On ne pouvait attendre que d'autres autorités ou le secteur privé réagissent", a ajouté De Blasio.

L'annonce de NYC Secure intervient une semaine, après que la ville américaine d'Atlanta ait été touchée par une attaque de rançongiciel ('ransomware') qui a paralysé ses systèmes informatiques des jours durant. (ANP)