Un porte-paole de l'entreprise à justifié cette somme énorme du fait qu'Ed Whitacre avait amené AT&T dans une position qui profitera encore des années durant à ses actionnaires. Whitacre a travaillé 44 ans chez AT&T et a été impliqué dans de nombreux rachats. Il a ainsi racheté Ameritech pour 61 milliards de dollars, mais aussi, au début de l'an dernier, BellSouth pour 69 milliards de dollars. Résultat: AT&T est redevenue un géant pesant 165 milliards de dollars et représentant de nouveau un quasi-monopole. En 1984, les autorités américaines avaient fractionné AT&T, aussi appelée 'ma Bell', parce qu'elle enfreignait les lois antitrust.

Un porte-paole de l'entreprise à justifié cette somme énorme du fait qu'Ed Whitacre avait amené AT&T dans une position qui profitera encore des années durant à ses actionnaires. Whitacre a travaillé 44 ans chez AT&T et a été impliqué dans de nombreux rachats. Il a ainsi racheté Ameritech pour 61 milliards de dollars, mais aussi, au début de l'an dernier, BellSouth pour 69 milliards de dollars. Résultat: AT&T est redevenue un géant pesant 165 milliards de dollars et représentant de nouveau un quasi-monopole. En 1984, les autorités américaines avaient fractionné AT&T, aussi appelée 'ma Bell', parce qu'elle enfreignait les lois antitrust.