Les 30.000 habitants de Zug pourront utiliser ce moyen de paiement électronique pour régler leurs dépenses auprès des services publics à concurrence de 200 francs suisses (180 euros).

Selon le site technologique Engadget, il s'agit là d'un test. Le conseil communal décidera fin 2016 si les résultats sont suffisamment positifs que pour faire du Bitcoin un moyen de paiement permanent.

Zug et ses environs sont aussi connus sous l'appellation Crypto Valley, du fait que nombre d'entreprises technologico-financières y sont installées. (ANP/WK)