La nouvelle plainte s'appuie sur une décision prise l'année dernière par la Commission à propos du service de comparaison des prix Google Shopping. Avec Maps notamment, Google fait exactement pareil, lorsque des consommateurs recherchent des restaurants et des magasins, selon Yelp. Google affiche alors d'abord des informations et des évaluations de ses utilisateurs. Celles de Yelp et d'autres services comparables n'apparaissent que nettement plus bas sur la page.

Par cette nouvelle plainte, Yelp ajoute entre autres une nouvelle preuve et une analyse économique à une plainte antérieure introduite il y a quatre ans. Dans l'affaire Google Shopping, Google s'était vu infliger une amende de plus de 2,4 milliards d'euros.