Le lancement de la fusé porteuse avait déjà été postposé deux fois à cause de conditions météorologiques défavorables et d'un fort vent au-dessus de Kourou en Guyane française, où l'agence aéronautique européenne a installé sa base de lancement.

Le lancement a eu lieu finalement durant la nuit de mercredi à jeudi à 3H53' (heure belge), mais un sérieux problème est apparu deux minutes environ après le décollage. Voilà ce qu'a déclaré le porte-parole d'Arianespace, l'entreprise française en charge du lancement. La fusée s'est abîmée dans l'Océan Atlantique. "Au nom d'Arianespace, je voudrais présenter mes excuses à nos clients pour la perte du chargement", a dit le porte-parole. La cause précise de l'accident n'a pas encore été précisée.

La fusée Vega devait, à la demande des Emirats Arabes Unis, mettre le satellite d'observation terrestre FalconEye1 en orbite autour de la Terre. FalconEye1 allait prendre des photos à haute résolution et les envoyer vers notre planète.

La Vega est avec ses trente mètres de hauteur la plus petite fusée porteuse d'Arianespace. Elle convient pour les mini-satellites de communication et scientifiques. Le premier vol effectué avec succès date du 13 février 2012. Depuis lors, des vols se produisent trois à quatre fois l'an. Outre la Vega, Arianespace lance aussi l'Ariane 5 et le Soyouz russe.