Les hackers y ont dérobé des données d'un nombre inconnu de clients. Il s'agit entre autres d'adresses e-mail et de mots de passe cryptés.

Imperva scanne le trafic aboutissant sur un site et y recherche tout comportement suspect. Cela permet d'empêcher des attaques de type déni de service (DDoS). C'est la semaine dernière que l'entreprise s'est rendue compte d'une fuite en son sein. Elle ignore pour l'instant pendant combien de temps les pirates ont agi et/ou si les informations dérobées ont été abusées. Tous les utilisateurs doivent en tout cas changer de mot de passe.