La Grande-Bretagne investit des milliards dans l'électrification des lignes ferroviaires. En combinaison avec l'attention actuellement accordée à l'utilisation de davantage d'énergie durable, cela pourrait engendrer une énorme diminution des émissions de CO2 provenant du trafic des trains.

Dans les zones rurales, le réseau électrique a cependant souvent atteint sa limite pour ce qui est de la production d'énergie durable. Cela ne suffit dès lors pas pour fournir de l'énergie cent pour cent durable aux trains en périodes de pointe.

"La difficulté à vrai dire, c'est que si le pic dans la production d'énergie solaire et la demande la plus forte des trains correspondent à peu près, on n'est pas capable de les interconnecter", affirme Leo Murray de 10:10. "C'est un réel défi que de réfléchir de manière la plus innovante possible."

Projet unique

A l'entendre, l'équipe travaille sur un "projet unique et novateur", où les panneaux solaires sont directement connectés aux câbles qui alimentent les trains en énergie.

Voilà qui permet de contourner le réseau électrique, de sorte que les panneaux solaires puissent fournir de l'énergie, lorsque la demande est la plus forte. Selon l'équipe, ce projet appelé 'Renewable Traction' est unique au monde. Il offrira aussi beaucoup de possibilités pour d'autres développements sur le plan énergétique, où il ne sera plus besoin de se connecter d'abord au réseau électrique.

Le projet Renewable Traction débutera le 1er février. Les résultats des tests seront dévoilés à l'automne 2017.

(IPS)

La Grande-Bretagne investit des milliards dans l'électrification des lignes ferroviaires. En combinaison avec l'attention actuellement accordée à l'utilisation de davantage d'énergie durable, cela pourrait engendrer une énorme diminution des émissions de CO2 provenant du trafic des trains.Dans les zones rurales, le réseau électrique a cependant souvent atteint sa limite pour ce qui est de la production d'énergie durable. Cela ne suffit dès lors pas pour fournir de l'énergie cent pour cent durable aux trains en périodes de pointe."La difficulté à vrai dire, c'est que si le pic dans la production d'énergie solaire et la demande la plus forte des trains correspondent à peu près, on n'est pas capable de les interconnecter", affirme Leo Murray de 10:10. "C'est un réel défi que de réfléchir de manière la plus innovante possible."Projet uniqueA l'entendre, l'équipe travaille sur un "projet unique et novateur", où les panneaux solaires sont directement connectés aux câbles qui alimentent les trains en énergie.Voilà qui permet de contourner le réseau électrique, de sorte que les panneaux solaires puissent fournir de l'énergie, lorsque la demande est la plus forte. Selon l'équipe, ce projet appelé 'Renewable Traction' est unique au monde. Il offrira aussi beaucoup de possibilités pour d'autres développements sur le plan énergétique, où il ne sera plus besoin de se connecter d'abord au réseau électrique.Le projet Renewable Traction débutera le 1er février. Les résultats des tests seront dévoilés à l'automne 2017.(IPS)