Tout comme lors des éditions précédentes, ce sont une fois encore des équipes néerlandaises qui se distinguent. Celle de l'université de Twente domine en effet l'épreuve auprès deux journées, devant celle de Delft.

La voiture solaire belge, appelée Bluepoint, avait été la plus rapide à quitter le centre de départ et avait été en pole position pendant quelque temps. Elle fut ensuite dépassée par les deux véhicules néerlandais. "Dépasser ce genre de voiture solaire n'est pas facile, car cela se fait sur une longue distance, afin de pouvoir effectuer la manoeuvre sans gaspiller trop d'énergie", explique Dries Ketelslegers de l'Agoria Solar Team. Au terme de la première journée un peu compliquée, Bluepoint pointait à la quatrième place, après la voiture d'une équipe de Groningen.

Le deuxième jour, cette dernière abandonna toute chance de figurer sur le podium final suite à un échauffement abusif de son accu. "Il fait plus de 40 degrés sur place. Normalement, l'accu est refroidi par l'air extérieur, mais ce dernier n'est pas suffisamment frais", indique une porte-parole de l'équipe de Groningen. La voiture a donc dû être stoppée pendant quelque temps, ce qui fait qu'elle se retrouve huitième. L'Agoria Solar Team a dès lors récupérer la troisième position.

Après 1.765 kilomètres, Bluepoint a vingt minutes d'avance sur une voiture allemande et vingt minutes de retard sur la voiture de Delft. Les étudiants de Louvain ambitionnent encore et toujours la première place. Ils espèrent tirer profit de leur système 'éolien'. Comme une voiture solaire est rendue la plus légère possible, afin d'en augmenter l'efficience, le risque existe cependant que par grand vent latéral, elle se mette à zigzaguer sur la route et donc à ralentir. Grâce à son système de voile innovant, la voiture louvaniste ne devrait, elle, pas ralentir, mais au contraire profiter de la poussée du vent. L'arrivée est prévue pour jeudi.

Le World Solar Challenge organisé en Australie est une compétition biannuelle ouverte aux voitures roulant entièrement à l'énergie solaire. La course traverse l'Australie sur une distance de 3.021 kilomètres. Le départ a lieu dans la ville de Darwin au nord en direction d'Alice Springs, puis vers la ville d'Adelaïde au sud. Lors de la précédente édition, les étudiants-ingénieurs de Louvain avaient décroché la médaille de bronze.