La fusée en question a explosé jeudi dernier lors de tests effectués sur la base de lancement de Cap Canaveral dans l'état américain de Floride, deux jours avant d'être lancée. Le satellite Amos-6 de la firme israélienne Spacecom qu'elle devait emporter, aurait dû être utilisé par plusieurs entreprises, dont Facebook. Le satellite avait notamment comme objectif d'assurer une meilleure couverture d'internet en Afrique.

SpaceX, qui effectue notamment des vols de satellites commerciaux et assure l'approvisionnement de la station spatiale internationale ISS, ne souhaite pas donner les détails ni des contrats qu'elle conclut avec ses clients ni des assurances qu'elle contracte pour ses vols spatiaux.

La cause de l'explosion n'est pas encore connue. L'on ne connaît pas non plus avec précision l'ampleur des dégâts subis par la base.

(ANP/WK)

La fusée en question a explosé jeudi dernier lors de tests effectués sur la base de lancement de Cap Canaveral dans l'état américain de Floride, deux jours avant d'être lancée. Le satellite Amos-6 de la firme israélienne Spacecom qu'elle devait emporter, aurait dû être utilisé par plusieurs entreprises, dont Facebook. Le satellite avait notamment comme objectif d'assurer une meilleure couverture d'internet en Afrique.SpaceX, qui effectue notamment des vols de satellites commerciaux et assure l'approvisionnement de la station spatiale internationale ISS, ne souhaite pas donner les détails ni des contrats qu'elle conclut avec ses clients ni des assurances qu'elle contracte pour ses vols spatiaux.La cause de l'explosion n'est pas encore connue. L'on ne connaît pas non plus avec précision l'ampleur des dégâts subis par la base.(ANP/WK)