Selon le juge, il est démontré que l'homme a détourné entre 2011 et 2014 quasiment un million d'euros de l'entreprise non nommément citée. Il devra restituer la somme totale à son ex-employeur.

Voilà ce qu'annonce Rechtspraak.nl. L'homme a réussi ses actions de détournement en mentionnant son numéro de compte en banque sur les cartes de crédit de l'entreprise ICT. Un grand nombre de versements qui devaient être effectués à cette dernière, ont abouti ainsi sur le compte de cet ex-responsable administratif. Après la découverte des détournements, l'homme avait fui à l'étranger et ne fut arrêté que pas mal de temps plus tard.

Précédemment déjà, il avait été condamné à 30 mois de prison pour avoir escroqué un autre employeur entre 2007 et 2010. Il y avait détourné des millions d'euros.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Selon le juge, il est démontré que l'homme a détourné entre 2011 et 2014 quasiment un million d'euros de l'entreprise non nommément citée. Il devra restituer la somme totale à son ex-employeur.Voilà ce qu'annonce Rechtspraak.nl. L'homme a réussi ses actions de détournement en mentionnant son numéro de compte en banque sur les cartes de crédit de l'entreprise ICT. Un grand nombre de versements qui devaient être effectués à cette dernière, ont abouti ainsi sur le compte de cet ex-responsable administratif. Après la découverte des détournements, l'homme avait fui à l'étranger et ne fut arrêté que pas mal de temps plus tard.Précédemment déjà, il avait été condamné à 30 mois de prison pour avoir escroqué un autre employeur entre 2007 et 2010. Il y avait détourné des millions d'euros.En collaboration avec Dutch IT-Channel.