Cette entreprise est cliente d'Akamai Technologies et fournit ce qu'on appelle des services de mitigation de DDoS. Akamai ne précise pas de quelle firme il s'agit, mais signale que cela concerne un client d'Europe de l'Est. Le 12 septembre, l'entreprise en question a dû faire face à des pics de 704,8 Mpps (packets per second) de trafic agressif. En tout, ce sont 201 attaques qui ont été exécutées, par lesquelles 1.813 adresses IP ont été ciblées.

Plus lourde que l'attaque lancée en juillet

L'attaque est de ce fait plus lourde que celle dont l'entreprise avait été la cible en juillet. A l'époque, il était question d'une attaque DDoS caractérisée par des pics de 659,6 Mpps. Les agresseurs effectuèrent alors 75 agressions, qui avaient touché 512 adresses IP.

Akamai Technologies révèle aussi que le client avait avant juillet 2022 dû faire face uniquement à des attaques DDoS lancées sur son centre de données primaire. Or l'entreprise dispose de douze autres centres de données dans le monde, et les plus récentes attaques en ciblèrent six, ce qui était tout à fait inattendu.

En collaboration avec Dutch IT-channel.

Cette entreprise est cliente d'Akamai Technologies et fournit ce qu'on appelle des services de mitigation de DDoS. Akamai ne précise pas de quelle firme il s'agit, mais signale que cela concerne un client d'Europe de l'Est. Le 12 septembre, l'entreprise en question a dû faire face à des pics de 704,8 Mpps (packets per second) de trafic agressif. En tout, ce sont 201 attaques qui ont été exécutées, par lesquelles 1.813 adresses IP ont été ciblées.L'attaque est de ce fait plus lourde que celle dont l'entreprise avait été la cible en juillet. A l'époque, il était question d'une attaque DDoS caractérisée par des pics de 659,6 Mpps. Les agresseurs effectuèrent alors 75 agressions, qui avaient touché 512 adresses IP.Akamai Technologies révèle aussi que le client avait avant juillet 2022 dû faire face uniquement à des attaques DDoS lancées sur son centre de données primaire. Or l'entreprise dispose de douze autres centres de données dans le monde, et les plus récentes attaques en ciblèrent six, ce qui était tout à fait inattendu.En collaboration avec Dutch IT-channel.