Il s'agit en fait de trois brevets relatifs aux téléphones pliables de Samsung, qui viennent d'être publiés par EUIPO, l'Office de l'UE pour la propriété intellectuelle, et par WIPO, le World Intellectual Property Office. Le site néerlandais Let's Go Digital les a découverts et s'est fendu de quelques suggestions numériques sur base d'esquisses.

Deux des trois brevets sont très similaires à l'actuel Galaxy Fold: un smartphone qui peut être déplié et refermé verticalement pour obtenir un grand écran type tablette. Le troisième brevet révèle cependant un pli horizontal, ce qui signifie qu'une fois replié, l'appareil serait plutôt court et large.

. © Samsung/Let's Go Digital

Let's Go Digital spécule sur le fait qu'il pourrait s'agir du successeur de l'actuel Galaxy Fold, lequel ne sortira lui-même qu'en septembre après les précédents problèmes survenus juste avant son lancement. Le site fait observer que seuls douze jours se sont écoulés entre la demande de brevets et leur publication, ce qui est étonnamment bref. Précédemment déjà, Samsung avait laissé entendre qu'elle réfléchissait à d'autres formes de téléphones pliables, et les esquisses figurant dans la demande de brevets semblent le confirmer.

Les téléphones pliables sont provisoirement encore une denrée rare. Samsung a été la première à annoncer ce genre d'appareil, en été dernier déjà, mais juste avant le lancement du Galaxy Fold, l'entreprise dut faire marche arrière, parce qu'il pouvait poser trop facilement des problèmes. L'appareil a été entre-temps amélioré et sortira en septembre, comme l'a appris Data News à l'IFA.

Les autres marques connues à introduire un appareil pliable sont Huawei, mais ici encore, le lancement n'est pas prévu avant cet automne, ainsi que l'entreprise chinoise Royole, qui fut la première à concevoir un écran pliable, mais son appareil n'est provisoirement pas commercialisé chez nous.